conjonction


conjonction

conjonction [ kɔ̃ʒɔ̃ksjɔ̃ ] n. f.
• v. 1160; lat. conjunctio
I
1(v. 1300) Action de joindre. 1. rencontre, réunion, 1. union. « Le style d'un peintre est dans cette conjonction de la nature et de l'histoire » (Camus). Faire qqch. en conjonction avec qqn.
2(XIIIe) Astron. Rencontre de deux astres dans une ligne droite, par rapport à un point de la Terre. Conjonction des planètes en astrologie. aspect. Absolt Rencontre de la Lune avec le Soleil dans un même point du zodiaque.
II(XIVe)
1Log. Connecteur correspondant à et.
2Gramm. Partie du discours qui sert à joindre deux mots ou groupes de mots. Conjonctions de coordination (copulatives),qui, entre des mots ou des propositions de même fonction, marquent l'union (ex. et), l'opposition (ex. mais, pourtant), l'alternative ou la négation (ex. ni, ou), la conséquence (ex. donc), la conclusion (ex. ainsi, enfin). Conjonctions de subordination, qui établissent une dépendance entre les éléments qu'elles unissent (comme, quand, que, etc.).
⊗ CONTR. Disjonction, séparation.

conjonction nom féminin (latin conjunctio, -onis) Action de joindre, de conjuguer des choses ; fait d'être joint ; réunion, union, rencontre : La conjonction de nos efforts nous permettra d'aboutir. Situation de deux astres ayant même longitude géocentrique ou même ascension droite. Mot invariable servant à lier deux mots ou deux propositions (conjonction de coordination) ou une proposition à une autre dont elle dépend (conjonction de subordination). Liaison de deux propositions par « et ». (La conjonction est généralement symbolisée par & ou par ∧ ; on écrit par exemple p & q. La conjonction p & q de deux formules p et q est toujours fausse, sauf si les deux formules p et q sont vraies.) ● conjonction (synonymes) nom féminin (latin conjunctio, -onis) Action de joindre, de conjuguer des choses ; fait d'être joint ;...
Synonymes :
- réunion
Contraires :
- séparation
Liaison de deux propositions par « et ».
Synonymes :

conjonction
n. f.
d1./d Union. La conjonction d'éléments dissemblables.
d2./d GRAM Mot invariable qui unit deux mots, deux propositions. Mais, ou, et, donc, or, ni, car sont des conjonctions de coordination. Puisque, quand, que sont des conjonctions de subordination.
d3./d ASTRO Situation de deux planètes (ou d'une planète et du Soleil) alignées avec la Terre.

⇒CONJONCTION, subst. fém.
I.— Action de se conjuguer, de se joindre.
A.— Action de s'unir en vue de produire un effet précis.
1. [À propos de pers.] Union :
1. Entre les époux, la conjonction est complète. On les met dans le même lit; ils échangent leur sang, mêlent leurs santés et tout, sauf l'argent. Ils n'ont qu'une table de nuit, ils ont deux fortunes.
E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1862, p. 1086.
En partic. Union charnelle. Le but essentiel de ceux qui s'aiment est de créer et de connaître ensemble, par la conjonction physique et charnelle, l'élan vers la mort, vers la dépersonnalisation intense (THIBAUDET, Réflexions sur la litt., 1936, p. 67). Ma venue au monde liée à la naissance puis à la conjonction d'un homme et d'une femme (G. BATAILLE, L'Expérience intérieure, 1943, p. 109).
P. anal. Les deux aiguilles unies à minuit enfantaient dans leur conjonction formidable l'heure des désordres et des crimes (CHATEAUBRIAND, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 1, 1848, p. 120).
2. [À propos de choses concr.] Spéc., ASTRON. et ASTROL. Rencontre de deux ou plusieurs planètes en une ligne droite par rapport à un point de la terre. Les Chaldéens auraient pensé que le monde finissait tantôt par l'eau, tantôt par le feu suivant deux « grandes années » ou conjonctions diverses des planètes (LEROUX, De l'Humanité, t. 2, 1840, p. 700). Une conjonction maligne des planètes hostiles vient de se dessiner sur le plan des astres. Elle signifie et elle annonce sécheresse, famine et peste à tout venant (CAMUS, L'État de siège, 1948, p. 207).
3. [À propos de choses abstr.] Conjonction des efforts. Le monde et moi. (...) une conjonction qui se faisait mal, un accord qu'ils suaient sang et eau pour établir! (GUÉHENNO, Journal d'une « Révolution », 1938, p. 167). Le style d'un peintre est dans cette conjonction de la nature et de l'histoire (CAMUS, L'Homme révolté, 1951, p. 318) :
2. ... ce qui me frappe au milieu des polémiques, des menaces et des éclats de la violence, c'est la bonne volonté de tous. Tous, à quelques tricheurs près, de la droite à la gauche, estiment que leur vérité est propre à faire le bonheur des hommes. Et pourtant, la conjonction de ces bonnes volontés aboutit à ce monde infernal où des hommes sont encore tués, menacés déportés, où la guerre se prépare...
CAMUS, Actuelles I, 1944-48, p. 147.
Loc. En conjonction avec. En accord, conjointement avec. Je prescrivis au général Leclerc de passer à l'offensive (...), en conjonction avec les opérations alliées (DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1956, p. 61).
Absol. Rapports variés de conjonction et d'opposition (GAULTIER, Le Bovarysme, 1902, p. 71). L'infini implique à la fois la conjonction et la neutralité (JANKÉLÉVITCH, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien, 1957, p. 62).
B.— [À propos d'événements] Rencontre fortuite, coïncidence. Conjonction de fatalité (HUGO, Correspondance, 1855, p. 212). On voyagerait ainsi (...) pendant des centaines de siècles, que jamais on ne ferait les mêmes rencontres ni ne retrouverait les mêmes conjonctions de choses (GOBINEAU, Nouvelles asiatiques, La Vie de voyage, 1876, p. 333). Sentir dans les propos tout le poids de la coïncidence, de la conjonction d'événements (VALÉRY, Variété IV, 1938, p. 120) :
3. La civilisation telle que je l'entends ici — la primauté morale conférée au culte du spirituel et au sentiment de l'universel — m'apparaît, dans le développement de l'homme, comme un accident heureux; elle y est éclose, il y a trois mille ans, par une conjonction de circonstances dont l'historien a si bien senti le caractère contingent qu'il l'a nommée le « miracle » grec; ...
BENDA, La Trahison des clercs, 1927, p. 237.
II.— Ce qui sert à joindre.
A.— GRAMM. Mot invariable qui a pour fonction de joindre deux mots, des groupes de mots. Sa phrase pleine, claire, longue pourtant et perpétuellement enchaînée de l'une à l'autre par des conjonctions, n'avait pas encore tout à fait secoué le joug du latinisme (SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 2, 1842, p. 547). Adipeuses périodes mal liées entre elles par le fil des conjonctions (HUYSMANS, À rebours, 1884, p. 38) :
4. Si Robespierre l'eût emporté? — Si Grouchy fut arrivé à temps sur le terrain de Waterloo? — Si Napoléon avait eu la marine de Louis XVI et quelque Suffren... » Si... toujours si. Cette petite conjonction si est pleine de sens. En elle réside peut-être le secret de la plus intime liaison de notre vie avec l'histoire. Elle communique à l'étude du passé l'anxiété et les ressorts d'attente qui nous définissent le présent.
VALÉRY, Variété IV, 1938, p. 135.
Conjonction de coordination. Mot qui joint des mots, des groupes de mots, des propositions et des phrases de même nature et de même fonction. Conjonction de coordination copulative (qui unit), adversative (qui oppose). Ils sont Pollux, Patrocle, Nisus, Eudamidas, Ephestion, Pechméja. Ils ne vivent qu'à la condition d'être adossés à un autre; leur nom est une suite, et ne s'écrit que précédé de la conjonction « et » (HUGO, Les Misérables, t. 1, 1862, p. 785). La loi de la pensée théorique est la conjonction : et... et...; la loi de l'action est la disjonction : ou bien... ou bien... (RICŒUR, Philos. de la volonté, 1949, p. 158).
Conjonction de subordination. Mot invariable qui introduit une proposition subordonnée en la mettant en dépendance syntaxique par rapport à la proposition dite principale.
B.— RHÉT. Répétition du même mot invariable reliant les différentes parties d'une période pour produire un effet d'insistance.
Rem. On rencontre ds la plupart des dict. gén. du XIXe et du XXe s. l'adj. conjonctionnel. Relatif à la conjonction.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. A. 1. a) Ca 1160 conjoncïon « réunion » (BENOIT DE SAINTE-MAURE, Troie, éd. L. Constans, 29861); b) ca 1200 « union charnelle » (Chevalier au Cygne, éd. Hippeau, 112); 2. ca 1270 astrol. astron. (Introductoire d'astronomie, Richel. 1353, f° 66e ds GDF., s.v. conjonctional). B. XIVe s. gramm. (Fonds Saint-Germain, ms. 1460 ds THUROT, p. 51). Empr. au lat. class. conjunctio aux sens A 1 et A 2; au b. lat. conjunctio au sens B. Fréq. abs. littér. :252. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 498, b) 119; XXe s. : a) 204, b) 459. Bbg. MATORÉ (G.). Proust linguiste. In :[Mél. Wartburg (W. von)]. Tübingen, 1968, p. 285.

conjonction [kɔ̃ʒɔ̃ksjɔ̃] n. f.
ÉTYM. XIIe; lat. conjunctio, du supin de conjungere. → Conjoindre.
———
I Didact. ou littér.
1 Action de joindre. Assemblage, jonction, rencontre, réunion, union. || La conjonction de deux choses, entre deux choses. || Faire qqch. en conjonction avec qqn d'autre.
1 (…) cela n'empêche pas que toute sa Divinité, aussi bien que toute son Humanité, n'y soit dans une conjonction nécessaire (…)
Pascal, les Provinciales, 16.
2 Un rôle si vaste demande une telle conjonction de talents, que nul acheteur ne peut espérer de les réunir tous.
Th. Gautier, in Pierre Larousse.
3 Le style d'un peintre est dans cette conjonction de la nature et de l'histoire (…)
Camus, l'Homme révolté, IV, p. 318.
2 (V. 1200). Spécialt. || Conjonction des sexes, et, absolt (vieilli), conjonction : rapport sexuel.
4 Les conjonctions illicites contribuent peu à la propagation de l'espèce.
Montesquieu, l'Esprit des lois, XXIII, 2.
5 Dans ma verte jeunesse, je croyais que l'animal humain était surtout enclin à la conjonction des sexes. J'en jugeais par moi. Mais, à les considérer en masse, nous voyons que les hommes sont plus intéressés encore à conserver la vie qu'à la donner.
France, la Rôtisserie de la reine Pédauque, Œ., t. VIII, p. 238.
3 (V. 1270). Astron. Rencontre (de deux astres) dans une ligne droite, par rapport à un certain point de la terre (opposé à : opposition). || Conjonction des planètes en astrologie. Aspect (→ Cataclysme, cit. 2; présider, cit. 2).Absolt. Rencontre de la lune avec le soleil dans un même point du zodiaque.
6 Les marées doivent être un peu plus fortes dans la conjonction que dans l'opposition.
Voltaire, Éléments de la philosophie de Newton, III, §11.
———
II (XIVe). Gramm. et cour. Partie du discours qui sert à joindre deux mots ou groupes de mots. || Conjonctions de coordination (ou copulatives), qui, entre des mots ou des propositions de même fonction, marquent l'union ( Et), l'opposition (conjonctions adversatives Cependant, mais, néanmoins, 2. or, pourtant, toutefois), l'alternative ou la négation ( Ni; ou, soit, tantôt), la conséquence ( Aussi, donc, partant, sinon, sorte [de sorte que, en sorte que]), la conclusion ( Ainsi, enfin). || Locutions jouant le rôle de conjonction. Conjonctive, adj. (ex. : au reste, au surplus, d'ailleurs, du reste, c'est pourquoi, par conséquent). || Conjonctions de surbordination, qui établissent une dépendance entre les éléments qu'elles unissent et marquent le temps ( Comme, lorsque, quand), la comparaison ( Comme), la condition (conjonction dubitative Si), la conséquence ( Que), la concession ( Quoique).
7 Le langage réunit des mots, des groupes de mots, des propositions, par des outils de liaison qu'on appelle des conjonctions : Je pense, donc je suis. les phrases se joignent les unes aux autres; des systèmes se constituent. Une même conjonction peut servir à ces divers rôles. Mais unit deux mots, deux compléments ou deux phrases : sévère mais juste.
F. Brunot, la Pensée et la Langue, V, XVIII, IV, p. 702.
8 Il faut aussi proscrire de son style ce que j'appellerais les parasites, ces conjonctions dont on abuse pour amener les transitions de phrases, comme : en effet, certes…
Antoine Albalat, l'Art d'écrire, VI, p. 118.
———
III Log. Opérateur (connectif binaire) d'une proposition complexe correspondant à « et » (symb. Λ), par lequel la proposition complexe est vraie si, et seulement si, les deux propositions élémentaires sont vraies.
CONTR. Disjonction, séparation. — (Du sens I., 3) Opposition.
DÉR. Conjoncteur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Conjonction et — Conjonction de coordination En grammaire, une conjonction de coordination est une catégorie grammaticale désignant un mot outil invariable, établissant une relation de coordination entre deux éléments (deux mots, deux syntagmes, deux propositions …   Wikipédia en Français

  • conjonction — Conjonction. s. f. v. Union d un homme & d une femme par mariage. Conjonction de deux espoux. conjonction par mariage. En termes d Astrologie, on dit, Conjonction de deux planetes: quand deux planetes se rencontrent à nostre esgard dans le mesme… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • conjonction — CONJONCTION. s. f. Union. Il se dit en parlant De l union de l homme et de la femme. Conjonction par mariage. f♛/b] En termes d Astronomie, on dit, Conjonction de deux planètes, Quand deux planètes se rencontrent à notre égard dans le même point… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • conjonction — Conjonction, Conglutinatio, Cohaerentia, Copulatio, Coniunctio, Connexio. La conjonction de la lune avec le soleil, Intermestris luna. La conjonction du mari et de la femme, Maritale coniugium. La conjonction de deux ou plusieurs choses, Vnitas.… …   Thresor de la langue françoyse

  • conjonction — (kon jon ksion ; en poésie, de quatre syllabes) s. f. 1°   L acte ou l action de conjoindre.    Union charnelle de l homme et de la femme. •   Les conjonctions illicites contribuent peu à la propagation de l espèce, MONTESQ. Esp. XXIII, 2.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CONJONCTION — s. f. Union. Il se dit principalement en parlant de L union de l homme et de la femme. Conjonction par mariage. Conjonction illicite. CONJONCTION, en termes de Grammaire, Partie d oraison qui sert à lier un mot, un sens à un autre. Il y a… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CONJONCTION — n. f. Union. Il se dit de l’Union de l’homme et de la femme. Conjonction par mariage. Conjonction illicite. En termes de Grammaire, il se dit de la Partie du discours qui sert à unir deux mots ou groupes de mots. On distingue plusieurs sortes de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Conjonction — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Conjonction », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le mot conjonction désigne un outil qui… …   Wikipédia en Français

  • conjonction —    L’union naturelle de deux êtres d’un sexe différent.        Qui est ce qui a le plus de plaisir, de l’homme ou de la femme, dans la conjonction naturelle?    MILILOT.        Il prononça la validité du mariage, et renvoya les époux se… …   Dictionnaire Érotique moderne

  • conjonction — konjunkcija statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. conjunction; logical product vok. Konjunktion, f; logisches Produkt, n; Verbindung, f rus. конъюнкция, f; логическое произведение, n pranc. conjonction, f; produit logique, m …   Automatikos terminų žodynas


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.